Corneille 1606-1684, Baroque

Corneille 1606-1684, Baroque

 

 

Corneille


1606 – 1684


Un génie indépendant

 

Élève des jésuites, devient avocat, incapable de plaider il travaille dans l'administration. Premier succès: Mélite (1629), comédie galante. Comédies romanesques et précieuses ou fantasques (Clitandre, La Place royale, l'Illusion comique)

A du mal avec les règles de la tragédie: échec de Médée (1635).

Corneille est engagé par Richelieu pour dresser les règles du théâtre, mais Corneille est trop indépendant.

 

La querelle du Cid

 

 

Les doctes, menés par Richelieu: Sentiments de l'Académie sur le Cid: Corneille est accusé de ne pas se soumettre aux règles et va devoir céder.

 

 

L'effort de soumission:

 

L'effort de soumission:

 

1 – Les Tragédies classiques:

 

Horace (1640):

 

Shéma d' Horace:

 
 

 

Cinna ( 1640):

 

Auguste a tué le père d'Emilie avant d'en faire sa fille adoptive. Emilie, pour se venger, demande à Cinna de tuer Auguste en échange de sa main. Or, Auguste a déjà promis Emilie à Cinna. Maxime, mis dans la confidence, le dénonce. Cinna avoue, Auguste lui pardonne.

 

 

 

Polyeucte (1642):

 

Pauline était promise à Sévére, mais Sévére est déclaré mort. Félix donne donc sa fille à Polyeucte. Après le mariage, Sévére est revenu. Polyeucte, converti au christianisme, brise les idoles romaines (religion de Félix et Pauline). Félix met à mort son gendre, mais pour son Salut, s econverti à son tour au christianisme, et sa fille avec lui.

 

 

 

2 – La liberté reprend le dessus:

 

Le Menteur (1643), Rodogune (1645)...

 

3 – Dernier grand succès:

 

Nicomède (1651), tragédie politique sans amour.

 

Échec, silence et déclin:

 

Échec de Pertharite (trop invraisemblable). 11 tragédies, 11 échecs: Sertorius , Attila, Suréna.

Remplacé par Racine: deux pièces simultanées: Bérénice de Racine, succès, Tite et Bérénice de Corneille, échec qui l'oblige à quitter définitivement le théâtre.

 

CARACTERISTIQUES:

 

Choix Cornélien entre politique et sentiment.

Liberté dans le sujet: espagnols, rois, romains, chrétiens....= critères de choix: situation forte, caractères extraordinaires, atmosphère tragique.

Liberté à l'égard de la vraisemblance et de la bienséance.

Style baroque ou précieux.

Goût pour l'éloquence délibérative.

Lyrisme: dialogues passionnés.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site