Corneille 1606-1684, Baroque

Corneille 1606-1684, Baroque

 

 

Corneille


1606 – 1684


Un génie indépendant

 

Élève des jésuites, devient avocat, incapable de plaider il travaille dans l'administration. Premier succès: Mélite (1629), comédie galante. Comédies romanesques et précieuses ou fantasques (Clitandre, La Place royale, l'Illusion comique)

A du mal avec les règles de la tragédie: échec de Médée (1635).

Corneille est engagé par Richelieu pour dresser les règles du théâtre, mais Corneille est trop indépendant.

 

La querelle du Cid

 

 

Les doctes, menés par Richelieu: Sentiments de l'Académie sur le Cid: Corneille est accusé de ne pas se soumettre aux règles et va devoir céder.

 

 

L'effort de soumission:

 

L'effort de soumission:

 

1 – Les Tragédies classiques:

 

Horace (1640):

 

Shéma d' Horace:

 
 

 

Cinna ( 1640):

 

Auguste a tué le père d'Emilie avant d'en faire sa fille adoptive. Emilie, pour se venger, demande à Cinna de tuer Auguste en échange de sa main. Or, Auguste a déjà promis Emilie à Cinna. Maxime, mis dans la confidence, le dénonce. Cinna avoue, Auguste lui pardonne.

 

 

 

Polyeucte (1642):

 

Pauline était promise à Sévére, mais Sévére est déclaré mort. Félix donne donc sa fille à Polyeucte. Après le mariage, Sévére est revenu. Polyeucte, converti au christianisme, brise les idoles romaines (religion de Félix et Pauline). Félix met à mort son gendre, mais pour son Salut, s econverti à son tour au christianisme, et sa fille avec lui.

 

 

 

2 – La liberté reprend le dessus:

 

Le Menteur (1643), Rodogune (1645)...

 

3 – Dernier grand succès:

 

Nicomède (1651), tragédie politique sans amour.

 

Échec, silence et déclin:

 

Échec de Pertharite (trop invraisemblable). 11 tragédies, 11 échecs: Sertorius , Attila, Suréna.

Remplacé par Racine: deux pièces simultanées: Bérénice de Racine, succès, Tite et Bérénice de Corneille, échec qui l'oblige à quitter définitivement le théâtre.

 

CARACTERISTIQUES:

 

Choix Cornélien entre politique et sentiment.

Liberté dans le sujet: espagnols, rois, romains, chrétiens....= critères de choix: situation forte, caractères extraordinaires, atmosphère tragique.

Liberté à l'égard de la vraisemblance et de la bienséance.

Style baroque ou précieux.

Goût pour l'éloquence délibérative.

Lyrisme: dialogues passionnés.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site