La littérature épique

Fiche: Sandra

LA LITTERATURE EPIQUE

 

 

La chanson de geste, ou « matière de France »

 

CYCLE DE CHARLEMAGNE ET CHANSON DE ROLAND, CYCLE DE GUILLAUME, CYCLE DES BARONS REVOLTES

 

 

Les chansons de geste sont écrites en langue romane et transmises oralement par les jongleurs, poètes de langue l’oïl. Ces poèmes narratifs chantés célèbrent les exploits guerriers des héros des temps passés, comme CHARLEMAGNE ou GUILLAUME d’ORANGE, mais peuvent aussi évoquer les croisades ou la vie des barons au XIIème siècle. Avec l’apparition de la prose, au XIIIème siècle, elles deviendront des romans. Elles consistent principalement en trois cycles :

-          celui de CHARLEMAGNE

-          celui de GUILLAUME (cycle de Garin de Monglane)

-          celui des barons révoltés (cycle de Doon de Mayence)

 

Le thème majeur de l’épopée est la lutte sans trêve des représentants du bien (les chevaliers chrétiens) contre les forces du mal (les païens qui doivent mourir ou se convertir).

 

 

→ Geste du Roi

Berthe au grand pied déjoue une machination, son fils Charlemagne reconquiert son trône, effectue un pèlerinage, lutte contre les Sarrasins et les Saxons et enfin, fait couronner son fils Louis, qui lui succède.

 

→ La Chanson de Roland

En est un épisode, qui conte le retour de charlemagne, empereur « à la barbe fleurie », victorieux après une expédition militaire de sept années en Espagne.son arrière-garde, commandée par son neveu Roland entouré des douze pairs, est attaquée à Roncevaux par les sarrasins suite à la trahison de Ganelon, beau-père de Roland. Le héros sonne du cor mais trop tard et périt avec ses compagnons. Charlemagne  les venge en écrasant les Sarrasins et en punissant Ganelon. L’orgueil de Roland contraste avec la sagesse, tout aussi héroïque, de son ami Olivier. Roland commet la double faute d’exciter la haine de Ganelon et de na as appeler Charles à l’aide, mais il se rachète en mourant en martyr.

 

La matière de Bretagne

 

Roman de Brut de WACE

 

La mythique histoire du roi Arthur, des chevaliers de la table ronde, de Merlin l’enchanteur et de la quête du Graal a son origine, en France, dans le Roman de Brut de WACE, chanoine de Bayeux. Entouré de ses chevaliers et d’une cour raffinée, le roi celte Arthur incarne la résistance des Bretons face aux envahisseurs saxons au VIème siècle. Réel et imaginaire sont mêlés pour conter prouesses guerrières, passions amoureuses et quête mystique du Graal, sur fond omniprésent de l’au-delà.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site