Syntaxe

Sommaire de la syntaxe

Le nom

La négation

L'adjectif qualificatif

Le nom:

 

Le nom:

 

Introduction: La syntaxe du système nominal: insuffisance des marques casuelles: exclusivement alternance -s/#. XIII: l'effacement phonétique des consonnes finales fait dipsaraître le -s une fois sur 3.

 

I – Le cas sujet:

 

  • sujet du verbe

  • attribut du sujet

  • apposition du sujet

  • apostrophe

  • Complément de tours impersonnels (ce, ezus)

 

II – Le cas régime:

 

A – Complément de verbe:

     

COD:

 

Après transitif

Attribut de l'objet

Apposition de l'objet

 

COI/COS:

 

COI interne: complément qui reprend par un nom l'idée du verbe pour y apporter une détermination: lieu, allure, situation, direction, prix, mesure.

 

CC:

 

CC figé: à valeur adverbiale: exclamations, proverbes, locutions figées, manière, concession, attitude. Pas de verbe. (Di va, por dieu...)

 

CC prépositionnel: lieu, temps, manière, but, cause (lieu: devant, parmi...)

 

B – Complément déterminatif de l'adjectif:

 

CR absolu: la cort Noble le lion, les faiz Renart, la suer Pintain, omission du « de ».

 

Préposition A: Li sanglés as aguees dans.

 

Préposition DE: Mais vos estes prince de terre

 

C – Complément déterminatif d'adjectif:

 

En un vaissel riche de plon.

 

Conclusion: Les signes avant-coureurs de la ruine de la déclinaison.

 

 

 

 

 

La négation:

 

La négation:

 

Introduction: Ne peut être adverbe ou conjonction (étymologie Non et Nec). Non prédicatif s'oppose à Ne non prédicatif.

 

I – Le négation prédicative: est prédicatif ce qui fait phrase à soi-seul, ex: Non.

 

1- Non seul: n'est pas ordinaire. De plus en plus présent au XIIIème s. Accompagné: Non pas, non mie: renforce la négation.

2 – Non accompagné de verbes suppléants: cas le plus courant, reprend le verbe précédant: Être, Avoir, Faire.

3 – Non accompagné de pronoms personnels: Je non. Disparu au XIIIème s, mais dérivé: non il nennil.

4 – Non en proposition elliptique du verbe: locution figée sans verbe.

Alternative: « qu'il le veuille ou non ».

Hypothétique exceptive: se non.

5 – Non et la négation de tout élément autre que le verbe: substantifs, adjectifs.

 

 

II – La négation non-prédicative: (la plus fréquente).

 

1 – Ne dit explétif: véhiculé par des verbes de craintes ou de supériorité et d'infériorité: « mieux que je ne fais »

2 – Ne seul: Ne suffit pour nier le verbe. Pleinement négatif.

Ne + les = Nes

Ne + le = Nel

3 – Ne + renforcement de négation:

Substantifs: Ne discordantiel + forclusifs. Les forclusifs orientent la négation: ils la renforcent et ajoutent une précision: totalité, exclusivité, temporalité. « mie », « pas », « noiant » « nient », « mot », « plus », « nul », « rien », « point »...

Adverbes: de temps, de quantité. « Ja mes », « onques », « ne...guaires »...

 

III- La coordination négative: L'Ancien Français coordonne avec et/ou. Cependant en négatif, et/ou sont remplacés par Ne, issu du Nec latin.

 

1 – Ne en contexte négatif: Ne ne sera. Il arrive qu'après ce Ne de coordination, le Ne adverbe de négation soit oublié.

2 – Ne en contexte non pleinement positif: Remplace ET.

 

Conclusion: Beaucoup de ces usages sont sortis de la langue en Français Moderne. La négation est éloquente pour mesurer les transformations de la langue.

 

 

 

 

 

 

 

L'adjectif qualificatif

 

L'adjectif qualificatif:

 

I – antéposés et postposés:

 

Antéposés:

  • Adjectifs précédés de l'adverbe si.

  • Adjectifs souvent antéposés: saint, bon, grant, biel.

  • Coordination en antéposition: un (adj) et (adj) (nom)

  •  

Postposés:

  • tantez + nom + adj

  • adjectifs de couleur

  • coordination en postposition: nom + verbe d'état + (adj) et (adj)

 

Double caractérisation:

(adj) nom (adj)

 

II – Les fonctions de l'adjectif qualificatif:

  • épithète

  • attribut

 

III – Comparaisons:

  • comparatif: avec QUE, DE ou COMME

  • superlatif: (possibilité d'omission de « plus »): grignor, millors, mieudres, mervilleuses, saintisme, grandesismes.

  • Adverbes d'intensité: assez, mult, fort, tant, si, auques...

 

IV – Emploi adverbial:

 

chier : chérement, souef: doucement, biel: gentiment.

 

V – Emploi substantivé

li grant et li petit

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site