Syntaxe

Sommaire de la syntaxe

Le nom

La négation

L'adjectif qualificatif

Le nom:

 

Le nom:

 

Introduction: La syntaxe du système nominal: insuffisance des marques casuelles: exclusivement alternance -s/#. XIII: l'effacement phonétique des consonnes finales fait dipsaraître le -s une fois sur 3.

 

I – Le cas sujet:

 

  • sujet du verbe

  • attribut du sujet

  • apposition du sujet

  • apostrophe

  • Complément de tours impersonnels (ce, ezus)

 

II – Le cas régime:

 

A – Complément de verbe:

     

COD:

 

Après transitif

Attribut de l'objet

Apposition de l'objet

 

COI/COS:

 

COI interne: complément qui reprend par un nom l'idée du verbe pour y apporter une détermination: lieu, allure, situation, direction, prix, mesure.

 

CC:

 

CC figé: à valeur adverbiale: exclamations, proverbes, locutions figées, manière, concession, attitude. Pas de verbe. (Di va, por dieu...)

 

CC prépositionnel: lieu, temps, manière, but, cause (lieu: devant, parmi...)

 

B – Complément déterminatif de l'adjectif:

 

CR absolu: la cort Noble le lion, les faiz Renart, la suer Pintain, omission du « de ».

 

Préposition A: Li sanglés as aguees dans.

 

Préposition DE: Mais vos estes prince de terre

 

C – Complément déterminatif d'adjectif:

 

En un vaissel riche de plon.

 

Conclusion: Les signes avant-coureurs de la ruine de la déclinaison.

 

 

 

 

 

La négation:

 

La négation:

 

Introduction: Ne peut être adverbe ou conjonction (étymologie Non et Nec). Non prédicatif s'oppose à Ne non prédicatif.

 

I – Le négation prédicative: est prédicatif ce qui fait phrase à soi-seul, ex: Non.

 

1- Non seul: n'est pas ordinaire. De plus en plus présent au XIIIème s. Accompagné: Non pas, non mie: renforce la négation.

2 – Non accompagné de verbes suppléants: cas le plus courant, reprend le verbe précédant: Être, Avoir, Faire.

3 – Non accompagné de pronoms personnels: Je non. Disparu au XIIIème s, mais dérivé: non il nennil.

4 – Non en proposition elliptique du verbe: locution figée sans verbe.

Alternative: « qu'il le veuille ou non ».

Hypothétique exceptive: se non.

5 – Non et la négation de tout élément autre que le verbe: substantifs, adjectifs.

 

 

II – La négation non-prédicative: (la plus fréquente).

 

1 – Ne dit explétif: véhiculé par des verbes de craintes ou de supériorité et d'infériorité: « mieux que je ne fais »

2 – Ne seul: Ne suffit pour nier le verbe. Pleinement négatif.

Ne + les = Nes

Ne + le = Nel

3 – Ne + renforcement de négation:

Substantifs: Ne discordantiel + forclusifs. Les forclusifs orientent la négation: ils la renforcent et ajoutent une précision: totalité, exclusivité, temporalité. « mie », « pas », « noiant » « nient », « mot », « plus », « nul », « rien », « point »...

Adverbes: de temps, de quantité. « Ja mes », « onques », « ne...guaires »...

 

III- La coordination négative: L'Ancien Français coordonne avec et/ou. Cependant en négatif, et/ou sont remplacés par Ne, issu du Nec latin.

 

1 – Ne en contexte négatif: Ne ne sera. Il arrive qu'après ce Ne de coordination, le Ne adverbe de négation soit oublié.

2 – Ne en contexte non pleinement positif: Remplace ET.

 

Conclusion: Beaucoup de ces usages sont sortis de la langue en Français Moderne. La négation est éloquente pour mesurer les transformations de la langue.

 

 

 

 

 

 

 

L'adjectif qualificatif

 

L'adjectif qualificatif:

 

I – antéposés et postposés:

 

Antéposés:

  • Adjectifs précédés de l'adverbe si.

  • Adjectifs souvent antéposés: saint, bon, grant, biel.

  • Coordination en antéposition: un (adj) et (adj) (nom)

  •  

Postposés:

  • tantez + nom + adj

  • adjectifs de couleur

  • coordination en postposition: nom + verbe d'état + (adj) et (adj)

 

Double caractérisation:

(adj) nom (adj)

 

II – Les fonctions de l'adjectif qualificatif:

  • épithète

  • attribut

 

III – Comparaisons:

  • comparatif: avec QUE, DE ou COMME

  • superlatif: (possibilité d'omission de « plus »): grignor, millors, mieudres, mervilleuses, saintisme, grandesismes.

  • Adverbes d'intensité: assez, mult, fort, tant, si, auques...

 

IV – Emploi adverbial:

 

chier : chérement, souef: doucement, biel: gentiment.

 

V – Emploi substantivé

li grant et li petit

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site