Phonétique

Fiche: Sandra

Le Moyen-âge

 

A partir de l’effondrement de l’Empire romain, au Vème siècle, e latin parlé subit des altérations rapides, on le nomme bas latin, tandis que le latin académique demeure la langue officielle de l’église, de l’enseignement et de tout document écrit.

Au VIIIème siècle, la langue parlée a tellement évoluée que ceux qui n’ont pas fait d’études ne comprennent plus le latin.

En 813, le concile de Tours invite les prêtres à prêcher en langue vulgaire, « gauloise » ou « teutonne ». Et en 842, le serment de Strasbourg, qui scelle la réconciliation temporaire entre deux petits-fils de Charlemagne est prononcé en langue romane (Français) et tudesque (allemand) afin que les troupes le comprennent.

Sur le territoire de la France actuelle, au milieu d’une foule de dialectes locaux, deux langues vulgaires se différencient globalement : la langue d’oc au sud et la langue d’oïl au nord. Toute la littérature en langue romane est destinée à être chantée ou jouée, le texte n’étant qu’un aide-mémoire. Cependant il fait autorité, et par lui les œuvres sont conservées : la langue romane passe ainsi le cap de l’écrit. Et lorsque la poésie devient prose, au XIIIème siècle, c’est la naissance du roman.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site